D'où vient l'impôt sur le revenu que nous payons chaque année ?

·1 min de lecture

Impôt direct mis en place en 1914 pour financer les efforts de guerre et de reconstruction de la France, il est encore aujourd'hui payé par plus de 16 millions de foyers. Mais d'où vient l'idée de cet impôt sur le revenu ? Alors que la télédéclaration va bientôt débuter, pour plusieurs semaines, David Castello-Lopes revient, dans l’émission Historiquement Vôtre sur Europe 1, aux origines de cette contribution.

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Taille, capitation, gabelle, portes et fenêtres…

Sous l'ancien Régime, dans les siècles qui précèdent la Révolution, il y avait des impôts qui pèsent surtout sur les moins riches. Il s'agissait de la taille, de la capitation, ou encore de la gabelle. Des taxes contre lesquelles se sont soulevés les révolutionnaires et que l'on a transformées en "contributions", afin de montrer que l'argent donné contribuait avant tout à la fonction de l'État, et censées être plus équitables. Un impôt a alors été mis en place : l'impôt sur les portes et fenêtres. Plus vous aviez de fenêtres et de portes, plus vous contribuiez à cet impôt.

Résultat : nombre de personnes soumises à cet impôt se sont mises à boucher fenêtres et portes pour payer moins. D'où le sobriquet donné à cette taxe, que l'on surnommait "l'impôt sur l'air et la lumière".

Le prétexte de la guerre

Petit à petit, au 19e siècle, plusieurs pays occidentaux, dont la France, on...


Lire la suite sur Europe1