Mais d'où vient l'emblématique jingle de la SNCF ?

·1 min de lecture

Chaque jour, dans Historiquement vôtre, David Castello-Lopes propose de découvrir les origines d'un objet ou d'un symbole de notre quotidien. Mardi, le chroniqueur s'est penché sur le jingle SNCF, qui va rythmer les départs et les retours de vacances de très nombreux Français lors de cette trêve des confiseurs. Identifiable dès la première de ses quatre notes, ce jingle composé par l'agence Sixième Son a remplacé le tout aussi célèbre "Do-Mi-Sol" en mars 2005. Plongée dans les racines d'une icône française, qui a fasciné jusqu'au guitariste de Pink Floyd.

"Avant 2005, l'ancien jingle de la SNCF s'appelait le 'Do-Mi-Sol', en raison des notes utilisées pour ce court extrait sonore. Depuis, le jingle est tout aussi identifié, avec quatre petites notes qui précèdent le message de Simone Hérault, LA voix de la SNCF.

Mais que s'est-il passé entre les deux jingles ? Un homme, qui s’appelle Michaël Boumendil, a créé un nouveau son pour le groupe ferroviaire. Le PDG de l'entreprise Sixième Son, qui crée des designs sonores, a été contacté en 2004 par la SNCF, qui voulait dépoussiérer le 'Do-Mi-Sol' des années 1990.

Une ressemblance avec Calogero ?

Michaël Boumendil et son équipe ont essayé une large palette de sonorités différentes, jusqu'à trouver une mélodie proche de celle utilisée actuellement. Ils ont joué cette mélodie en mineur et tout le monde s'est accordé pour dire que le résultat était bon. Ils l'ont enregistré et le jingle de la SNCF qu’on connait aujourd’hui a été diffusé ...


Lire la suite sur Europe1