D'où vient le cancer et pourquoi n'a-t-il pas été éliminé par l'évolution ?

The Conversation
·1 min de lecture

Le cancer effraie. Il constitue la première cause de mortalité chez l'homme et la deuxième chez la femme, selon Santé Publique France. Pourtant, on estime que 40% des cas de cancers pourraient être évités, car attribuables à des facteurs de risques modifiables comme le tabac, l'alimentation, l'exposition aux UV ou encore la sédentarité. C'est l'un des objectifs de la stratégie décennale contre le cancer, dévoilée par Emmanuel Macron, jeudi 4 février. En pleine pandémie du Covid-19, le chef de l'Etat a annoncé une hausse de 20% des moyens pour améliorer la prévention. Le gouvernement et l'Institut national du cancer (INCa) ambitionnent de réduire de 60 000 par an d'ici 2040 le nombre des "cancers évitables", sur un total de 153 000. Mais d'où vient cette maladie ? Pour The Conversation, les chercheurs Benjamin Roche, Audrey Arnal et Frédéric Thomas reviennent sur ses origines.

Le cancer soulève pour les biologistes une myriade de questions fascinantes, pour la plupart non encore entièrement résolues. Comment expliquer les origines de cette maladie ? Pourquoi est-elle si difficile à soigner ? Pourquoi les vulnérabilités au cancer persistent-elles chez la plupart des organismes multicellulaires ?

Face à ces interrogations, les approches basées sur l'élucidation des mécanismes de cette maladie et les recherches cliniques ne suffisent pas. Nous devons observer le cancer selon une nouvelle perspective, en adoptant une vision évolutive ; en d'autres termes, nous devons poser (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi