C'est quoi les fêtes de Bayonne ?

© Iroz Gaizka / AFP

Les fêtes de Bayonne, « Baionako Festa » en version originale, se déroulent actuellement dans la ville du Pays-basque. Elles sont nées en 1932, lorsque, inspirés par les « Sanfermines » de Pampelune, des joueurs de l’Aviron Bayonnais imaginent la création de festivités similaires dans leur ville. Au programme de la première édition : concerts, parties de pelote basque et courses de vaches dans les rues du Petit Bayonne. Et ce dernier n’a pas vraiment changé : les traditions basco-gasconne – de la corrida aux bandas qui animent les rues – sont toujours au cœur de ce rassemblement, qui ne porte pas le nom de « ferias », mais bien de « fêtes ».

Retrouvez ici l'ensemble de nos antisèches

Vêtus de la tenue traditionnelle – vêtements blancs, foulard rouge – les festayres se retrouvent au comptoir des bars tenus par les peñas, les associations culturelles et festives de Bayonne. C’est le lancer des clés de la ville depuis le balcon de la mairie qui ouvre officiellement les cinq jours de festivités. Au nombre de trois, elles symbolisent les grands quartiers du centre.
Les festivités se déroulent sous l’œil du roi Léon, personnage emblématique de la ville. De son vrai nom Raphaël Dachary, il est élu roi en contrepied de l’élection de la « reine des Fêtes » en 1949. En 1987, le dessinateur Jean Duverdier en fait une mascotte qui trône depuis sur le balcon de l’hôtel de ville pendant les cinq jours de célébrations.

À écouter également :


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles