La DNCG prononce la rétrogradation en Ligue 2 de Bordeaux, qui va faire appel

·2 min de lecture

Le gendarme financier du foot français, la DNCG, a décidé de prononcer la rétrogradation en Ligue 2 de Bordeaux, en grande difficulté financière et en instance de rachat par Gerard Lopez. Les Girondins ont annoncé leur intention de faire appel.

Les Girondins de Bordeaux ont annoncé vendredi avoir été rétrogradés à titre conservatoire en Ligue 2 en raison du désengagement de leur actionnaire majoritaire King Street, après son audition devant la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), précisant son intention de faire appel.

L'appel doit permettre à l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez, pressenti pour reprendre le club et qui a également été auditionné vendredi, de présenter son projet et son financement "à la date du 12 juillet", après avoir procédé "à la mise sous séquestre des fonds et à la signature de l'ensemble des accords liés à la reprise du club", précise le club au scapulaire. 

Gerard Lopez doit présenter son plan de reprise le 12 juillet 

La décision de la DNCG était attendue par les Girondins, qui ont été auditionnés deux fois vendredi matin. Le premier passage a concerné la direction actuelle, emmenée par le président Frédéric Longuépée, qui a présenté une situation financière déficitaire à l'issue de la saison écoulée, mettant en évidence "l'impossibilité de couvrir les besoins du club suite au désengagement de l'actionnaire majoritaire". Le deuxième passage a concerné Gérard Lopez et son projet de reprise.

"C'est vrai qu'on reprend un club qui est dans un état un peu compliqué, a précisé l'homme d'affaires. On a beaucoup passé de temps sur ça, sur le travail à effectuer pour ramener tout ça à flot. On a présenté les grandes lignes du projet. La structure, la reconstruction ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles