Dmytro Kuleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères : « La Russie peut être battue »

© Andrew Kravchenko/AP/SIPA

« J’ai un emploi du temps de fou ! » Il est 21 heures passées ce jeudi à Kiev et la journée de Dmytro Kuleba est encore loin d’être finie. Quelques heures plus tôt, le ministre ukrainien des Affaires étrangères a accueilli Antony Blinken, en visite surprise dans le pays. Le secrétaire d’État américain a promis une nouvelle aide de 2,8 milliards de dollars à l’Ukraine et ses voisins, dont 675 millions en armement. De quoi encourager un peu plus les troupes de Volodymyr Zelensky qui, lancées dans une double offensive dans le sud et le nord-est du pays, ont réalisé ces derniers jours une percée spectaculaire dans la région de Kharkiv. Au JDD, le chef de la diplomatie confie ses espoirs de victoire.

L’Ukraine a lancé des contre-offensives dans le sud et la région de Kharkiv. Pouvez-vous confirmer qu’au moins 700 kilomètres carrés et plus de 50 localités ont été repris ?
À l’école, ma matière préférée, c’était l’histoire pas les maths. Je ne peux donc pas donner de chiffres exacts. Mais, oui, il est question de plusieurs centaines de kilomètres carrés. C’est la première contre-offensive que nous menons. Elle prouve que la Russie peut non seulement être stoppée mais aussi battue. Si nous joignons nos efforts, que la force morale et les sacrifices des Ukrainiens se conjuguent aux armes fournies par l’Occident, nous pouvons gagner. Ceux qui hésitent ou ont des doutes sur un soutien accru à l’Ukraine ne font que retarder le jour de la victoire.

Quel est l’objectif stratégique de ces...


Lire la suite sur LeJDD