Djion : opération de police conséquente aux Grésilles

Dans le quartier des Grésilles à Dijon (Côte-d’Or), une importante opération de police a lieu dans la matinée du 19 juin. 150 fonctionnaires et gendarmes inspectent minutieusement les jardins et caves des immeubles. Leur objectif : retrouver les armes exhibées par certains habitants il y a quelques jours, lors des troubles qui ont secoué plusieurs quartiers de la ville. Les autorités se défendent de tout manquement. “Les habitants n’ont jamais été abandonnés” “Les habitants n’ont jamais été abandonnés, la police a été présente, à leurs côtés, pour les protéger. Ce n’est pas une opération extraordinaire, dans ce principe même, dans ces lieux. C’est une opération qui vient à point nommé dans le contexte que nous connaissons“, a annoncé Bernard Schmeltz, préfet de la Côte-d’Or. Le week-end dernier, le quartier des Grésilles à Dijon a été le théâtre d’une expédition punitive. Venus de toute la France, 100 à 150 membres de la communauté tchétchène disaient vouloir venger un adolescent, agressé quelques jours plus tôt.