Djihadistes : la Belgique a rapatrié de Syrie 16 enfants et six mères

© DELIL SOULEIMAN / AFP

La Belgique a rapatrié d'un camp du nord-est syrien sous contrôle kurde 16 enfants de jihadistes et six mères, tous de nationalité belge, dans un avion de la Défense qui a atterri dans la nuit de lundi à mardi. Une source judiciaire a confirmé à l'AFP une information donnée par plusieurs médias belges.

Tous les enfants ont moins de 12 ans et ont été exfiltrés avec ces six femmes du camp d'Al-Hol pour franchir la frontière irakienne par la route avant de monter dans cet avion belge à Erbil (Irak), a souligné la même source.

Ces mères ont déjà été condamnées en Belgique

Selon la radio-télévision francophone RTBF, ces mères ont déjà été condamnées en Belgique notamment pour participation aux activités d'un groupe terroriste, et elles ont été remises à la justice dès leur arrivée, tandis que les enfants devaient subir des examens médicaux avant d'être confiés aux services de protection de la jeunesse.

"Cette nuit s'est déroulée la dernière phase d'une opération destinée à rapatrier depuis la Syrie 16 enfants belges accompagnés de mères de nationalité belge", a indiqué le parquet fédéral belge dans un communiqué. "Le vol de la Défense a atterri cette nuit à 1h30 du matin", a-t-il ajouté, conviant à une conférence de presse dans la matinée à Bruxelles pour davantage de précisions.

>> LIRE AUSSISyrie : une Française de 28 ans meurt dans un camp

Il s'agit de la principale opération du genre jamais organisée par la Belgique depuis la chute du groupe Etat islamique (EI) en 201...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles