Le DJ anglais Andrew Weatherall meurt à l'âge de 56 ans

1 / 2

Le DJ anglais Andrew Weatherall meurt à l'âge de 56 ans

Le DJ anglais Andrew Weatherall, figure majeure de l'acid house des années 1990, est mort des suites d'une embolie pulmonaire, a annoncé ce lundi 17 février son label Rotters Golf Club. Il avait 56 ans.

"Il a été soigné à l’hôpital, mais malheureusement le caillot de sang a atteint son cœur. Sa mort a été rapide et paisible", indique un court texte publié sur le site de son label. 

Andrew Weatherall était l'une des principales figures du mouvement électro acid house à la fin des années 1980.

Il était célèbre pour ses remix des morceaux World in motion de New Order, Soon de My Bloody Valentine (sacré meilleur remix de tous les temps par NME) ou encore Hallelujah de Happy Mondays. Il avait aussi fondé son propre groupe de techno expérimentale, Sabres of Paradise. 

Mais celui qui a contribué à documenter la culture rave via le fanzine Boys Own était surtout connu pour avoir produit l'album Screamadelica, de Primal Scream.

Le groupe lui a sobrement rendu hommage sur Instagram, publiant deux photos du musicien, l'une où il arbore fièrement ses tatouages sur les bras et l'autre en train de mixer, longue barbe et main nonchalamment plongée dans la poche.

"Maître de son art"

"Choqué et attristé d'apprendre que le voyageur cosmique Andrew Weatherall a quitté les lieux", a pour sa part partagé sur Twitter Tim Burgess, le leader des Charlatans. "C'était toujours un plaisir de le voir et de partager de bons moments. Repose en paix,...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi