Une dizaine de centres ophtalmiques poursuivis au pénal pour une fraude sociale à 2 millions !

·1 min de lecture

Ce sont des affaires qui gangrènent les comptes de l’Assurance-maladie. Accusée d’être incapable de traquer et chiffrer la fraude sociale, la Sécu vient de frapper un grand coup pour tenter de mettre un terme aux escroqueries montées par de nombreux centres ophtalmiques. Selon une information du Figaro, elle vient de déposer au parquet de Paris, 12 plaintes pénales contre ces organismes médicaux pour "escroquerie, faux et usage de faux et fausses déclarations".

Si l’Assurance-maladie n’a pas précisé le nom exact des lieux visés, elle affirme qu’il s’agit "de plusieurs acteurs répartis sur tout le territoire", notamment en Île-de-France, Paca, Normandie, Hauts-de-France, Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire et Grand Est. Au total, le préjudice est estimé à deux millions d’euros. En cas de condamnation, les contrevenants encourent jusqu’à sept ans de prison et 750.000 euros d’amende.

Factures atypiques

Les centres ophtalmiques visés par la plainte sont accusés d’avoir découpé et facturé de façon dissociée plusieurs actes médicaux effectués au cours d’une même séance. Le but : éviter la décote qui s’applique en temps normal aux actes groupés. Dans certains cas, des praticiens ont également facturé le même acte à toute une famille, alors qu’il n’avait consulté qu’un seul de ses membres.

>> A lire aussi - Elle escroquait la Sécurité sociale en établissant de fausses factures

Avec cette plainte, l’Assurance-maladie espère avoir "une action dissuasive" et mettre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Malte devient le premier pays européen à interdire l’entrée de son territoire aux non vaccinés
Euro 2020 : filmée au stade, une supportrice anglaise qui prétendait être malade se fait licencier
À Marseille, une femme de chambre agressée par un client fait condamner l’Intercontinental aux prud’hommes
Sur ce bateau de croisière, les non-vaccinés sont privés de spas et de casinos
Compteur Linky, 5G, un nouveau rapport rassurant de l’ANFR

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles