Dix questions pas si bêtes sur les produits dérivés vendus par l'Elysée

franceinfo
L'Elysée lance sa marque ce week-end avec une collection de produits dérivés. Objectif : rénover ses bâtiments.

Bientôt, vous verrez peut-être dans la rue des gens se balader avec un tee-shirt "Poudre de perlimpinpin", un cabas "Première dame" ou des bracelets "Liberté, Egalité, Fraternité". A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, samedi 15 et dimanche 16 septembre, l'Elysée lance sa marque et ses goodies, des produits dérivés dont la vente devrait lui permettre de rénover ses bâtiments. Ils sont disponibles sur le site boutique.elysee.fr.

Combien coûtent-ils ? Quelles sont les marques partenaires ? Comment la présidence se rémunère-t-elle ? Autant de questions auxquelles franceinfo vous apporte des éléments de réponse.

1Est-ce une première ?

Pas exactement. La commercialisation de ces produits dérivés s'inscrit dans la continuité de ce qui avait été fait sous Nicolas Sarkozy en 2010. La marque Présidence française avait déjà été déposée par l'Elysée pour des objets comme des porte-clés, des stylos ou des timbres. L'ambition commerciale était toutefois plus limitée.

Par ailleurs, d'autres institutions politiques françaises, comme l'Assemblée nationale, disposent déjà d'une boutique à Paris et d'une vente en ligne de goodies.

2Les produits vendus par l'Elysée sont-ils tous made in France ?


Oui. L'Elysée promeut une vingtaine de fabricants français, qui proposent des produits made in (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi