Dix-neuf villageois tués dans l'ouest du Niger

·1 min de lecture

NIAMEY (Reuters) - Des assaillants ont tué jeudi 19 personnes dans un village de l'ouest du Niger, près de la frontière avec le Mali, a déclaré vendredi le maire d'une ville voisine, dans une région de plus en plus visée ces derniers mois par des attaques de groupes armés islamistes contre les civils.

La tuerie s'est produite dans la région de Tillabéry, dans et autour du village de Danga Zawne, a déclaré à Reuters le maire de Tonkiwindi, Karidjo Hamadou. Il n'a pas désigné de responsables.

"Trois personnes ont été tuées dans le village et les autres dans les champs", a-t-il dit.

Des combattants présumés du groupe Etat islamique ont tué une centaine de personnes le 2 janvier dernier lors de raids menés contre deux villages de Tillabéry et au moins 137 autres personnes en mars dans la région voisine de Tahoua.

Les islamistes visaient auparavant essentiellement les forces armées nigériennes mais se sont impliqués de plus en plus ces derniers mois dans des conflits communautaires locaux et des attaques contre les civils.

(Reportage Boureima Balima, rédigé par Aaron Ross; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles