Dix mois de guerre à Gaza, raid israélien meurtrier sur une école de l'ONU

L'armée israélienne a mené samedi 6 juillet de nouvelles frappes meurtrières dans la bande de Gaza, dont l'une a provoqué la mort de 16 personnes dans une école, gérée par l'UNRWA et abritant des déplacés selon le Hamas.

Israël a indiqué que son aviation avait visé « plusieurs terroristes » dans le secteur de l'école al-Jaouni de Nousseirat (centre), gérée par l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens l'UNRWA et abritant des déplacés. « Cet endroit servait de cachette et d'infrastructure opérationnelle à partir de laquelle des attaques étaient menées contre des soldats », selon l'armée israélienne.

Le gouvernement du Hamas annonce lui que 16 personnes ont été tuées dans une frappe israélienne sur cette école. Il fustige comme un « massacre odieux » la frappe sur cette école al-Jaouni, faisant aussi état de 50 blessées qui ont été transférés à l'hôpital. Quelque 2.000 déplacées se trouvaient dans l'école, selon l'UNRWA.

À écouter aussiIsraël/Palestine: «La guerre à Gaza est un deuxième traumatisme, qui s'ajoute à celui de la Nakba»

« Des éclats d'obus me sont parvenus quand j'étais dans une classe, les enfants ont été blessés », a témoigné auprès de l'AFP Samah Abou Amsha, à l'école. « Où devrions-nous aller ? Nos enfants sont morts de peur ».

- "Massacre" -


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Israël/Palestine: «La guerre à Gaza est un deuxième traumatisme, qui s'ajoute à celui de la Nakba»