Dix facteurs qui augmentent les risques d'Alzheimer

Par Mark Dallas*, pour The Conversation
·1 min de lecture
Il n'existe toujours pas de traitement efficace de la maladie d'Alzheimer.
Il n'existe toujours pas de traitement efficace de la maladie d'Alzheimer.

Bien qu'il n'y ait toujours pas de médicaments réellement efficaces, les chercheurs continuent de développer une meilleure compréhension de la maladie d'Alzheimer. Une étude récente, basée sur l'examen de 396 recherches, identifie les 10 principaux facteurs qui font augmenter les risques de développer la maladie.

1. Le niveau d'éducation

Un faible niveau d'éducation est associé à un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer. Plus vous êtes instruit, plus votre cerveau est développé et plus il est lourd, selon des recherches. Ainsi, lorsque vous perdez un tiers de votre poids cérébral à cause de la démence, un cerveau plus lourd peut vous rendre plus résistant.

2. Les activités cognitives

Il est prouvé que garder notre cerveau actif peut également aider à lutter contre la démence. Des activités telles que les mots croisés ou les casse-tête stimulent votre cerveau et peuvent renforcer la connectivité entre les cellules cérébrales. Cette connectivité est rompue lorsqu'il y a démence.

Nous devons donc continuer à garder notre cerveau actif, même à un âge avancé. D'autres études s'accordent à dire que le fait de stimuler notre cerveau réduit effectivement nos risques de développer une démence.

Lire aussi Traitement d'Alzheimer : « Cette fois, l'espoir est bien réel »

3. L'hypertension

Un c?ur sain est depuis longtemps lié à un cerveau sain. Une étude récente indique que l'hypertension artérielle à un âge moyen augmente le risque d'Alzheimer.

Une incidence plus é [...] Lire la suite