Dix erreurs de conservation des aliments à éviter

Beth Krietsch
1 / 4

Dix erreurs de conservation des aliments à éviter

Ne rangez pas les concombres ni les aubergines au réfrigérateur.

ALIMENTATION - À moins que vos produits frais se gâtent inopinément ou prennent un goût avarié, il est facile d’oublier l’importance d’une conservation appropriée. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les fruits et légumes affichent le plus grand taux de déchets de tous les types d’aliments. Ce gaspillage est non seulement coûteux mais mauvais pour l’environnement.

Outre le fait d’acheter moins et être plus attentif aux aliments frais que vous avez chez vous, une des clés pour éviter le gaspillage alimentaire est de connaître la meilleure manière de conserver vos fruits et légumes.

Pour vous aider, nous avons établi une liste des erreurs de conservation de produits frais les plus courantes et d’astuces pour les éviter.

1. Ne conservez pas vos aliments dans les mêmes conditions qu’en supermarché.

Ce n’est pas parce qu’un produit est présenté à température ambiante au supermarché ou chez le maraîcher que vous devez le garder sur le comptoir une fois rentré.

Les maraîchers font tourner leurs produits et les présentent à l’air libre, mais ce n’est pas idéal”, explique Lucy Senesac, manager et éducatrice à Sang Lee Farms, une ferme biologique certifiée à Long Island, dans l’État de New York. “Les laitues et presque tous les légumes à feuilles doivent toujours rester au réfrigérateur, dans un sac, si vous ne voulez pas qu’ils flétrissent.”

Pour que vos aliments se conservent au mieux, il est important de vous renseigner. Le guide de conservation Save the Food (“économisez la nourriture”) du Conseil de défense des ressources naturelles (Natural Resources Defense Council ou NRDC) est un bon outil pour déterminer en un clin d’œil la meilleure manière de préserver votre récolte de fruits et légumes.

2. Ne mettez pas les tomates au frigo.

On en a déjà parlé. À moins que vos tomates soient trop mûres ou déjà coupées, il est préférable de les maintenir à température ambiante, où elles peuvent pleinement développer leur parfum. Selon le Centre...

Lire la suite sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :