Dix conseils pour être heureux au travail

PHOTO OLGA-FILO/PIXABAY/CC

Lesley Alderman est psychothérapeute. Ses patients lui parlent souvent de leur travail, où ils passent une bonne partie de leur temps. Logique. Mais beaucoup s’en plaignent et sont malheureux. La pandémie a aussi poussé de nombreux salariés à remettre en question leur rapport au travail, voire leur métier. Dans sa pratique, Lesley Alderman se concentre sur le rôle des individus dans le changement, ce qui fait peser la responsabilité du bien-être sur les salariés. Elle a livré au Washington Post ses conseils pour voir les choses différemment, ne pas se désinvestir – le fameux “quiet quitting” – et être enfin heureux dans sa vie professionnelle.

1. Défendez une cause

Trouvez une chose que vous souhaitez changer dans l’organisation de votre entreprise, comme la durée et les horaires des réunions, par exemple, et parlez-en ouvertement et sans confrontation à votre employeur.

2. Identifiez quelque chose qui vous plaît

Bien sûr, personne n’est totalement satisfait de toutes les tâches qu’il doit traiter, mais il y en a certainement une qui vous plaît davantage. Trouvez-la et notez-le sur un Post-it et revenez-y aussi souvent que nécessaire.

3. Fabriquez votre travail

“Le concept de job crafting, développé par les psychologues organisationnelles Amy Wrzesniewski et Jane E. Dutton, encourage les employés à ‘créer’ un travail qui les intéresse davantage, soit avec l’aide d’un manager, soit par eux-mêmes”, explique Lesley Alderman.

4. Cultivez vos amitiés au bureau

Selon une étude de l’institut Gallup, les employés proches de leurs collègues sont “beaucoup plus susceptibles d’innover, de se sentir engagés et de s’amuser au travail”.

5. Définir des intentions

Au lieu de vous donner des objectifs, souvent stressants, fixez-vous des bonnes résolutions du type : Je ne vais pas laisser le travail augmenter ma tension artérielle. Lorsque je commence à ressentir un pic d’adrénaline, je vais prendre trois respirations profondes et aller marcher un peu.

6. Rejoindre un groupe

Créez un groupe ou rejoignez-en un qui existe déjà dans votre entreprise, autour d’un intérêt commun comme le sport, l’écologie ou encore le féminisme.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :