Divorce de Melinda et Bill Gates : le tycoon accro aux strip-teaseuses... nouvelles révélations scabreuses

·1 min de lecture

Les langues se délient. Quelques jours après l'annonce du divorce couteux de Bill et Malinda Gates, le journaliste James Wallace a fait de nouvelles révélations sur la vie de l'homme d'affaires. Auprès du Daily Mail, celui qui a écrit deux ouvrages sur le fondateur de Microsoft a révélé que Bill Gates est loin d'être "un enfant de chœur (...) il n'est pas qu'un simple geek". Selon l'écrivain, dans les années 1980-1990 "la plupart de ceux qui étaient embauchés chez Microsoft passaient des jours à faire des codes, ensuite ils organisaient des fêtes sauvages en compagnie de strip-teaseuses, et les emmenaient chez Bill", a confié le spécialiste.

Dans son livre intitulé Overdrive: Bill Gates and the Race to Control Cyberspace, James Wallace explique que le milliardaire appréciait les fêtes en compagnie d'invités topless, organisées à son domicile situé à Seattle. "Il embauchait des danseuses qui venaient nues et nageaient nues dans la piscine", a-t-il indiqué. Des soirées passées sous silence par les médias américains qui, selon l'expert, souhaitaient rester dans la confidence. Une situation qui aurait mis le feu aux poudres dans sa relation avec Melinda. "Elle était bien consciente de l'amour de Bill Gates pour les femmes, par conséquent, leur relation était semée d'embûches", a-t-il confié.

Vern Raburn, un autre journaliste, s'est lui aussi confié dans les colonnes du Daily Mail. L'homme a révélé que William Henry Gates III, de son vrai nom, n'était pas des plus fidèles envers Melinda. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mentissa en finale de The Voice, ce qu'il faut savoir
Insolite : pourquoi Caroline Roux est surnommée "le boulet" par son mari et leurs enfants
Vittoria de Savoie, la fille d'Emmanuel Philibert de Savoie et Clotilde Courau, au coeur d'une querelle familiale
Le saviez-vous ? Flavie Péan a été virée de "Plus belle la vie" après s'être moquée de la série
Flashback - Le jour où un portrait de Diana a été lacéré de coups de couteau