Divorce d’Autumn et Peter Phillips : “Un cas d’étude” pour Meghan Markle et Harry

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour Sa Majesté Elizabeth II. Ce mardi 11 février, Peter Phillips et sa femme Autumn Phillips annonçaient leur décision de divorcer. Parents de deux filles, Savannah (9 ans) et Isla Elizabeth (7 ans), les époux ont mis un terme à seize ans de vie commune dont douze ans de mariage. Une rupture qui aurait été prévisible et "un cas d'étude" pour le prince Harry et Meghan Markle, d'après l'éditorialiste Richard Kay. Dans les colonnes du Daily Mail, le journaliste estime que le duc de Sussex et le fils unique de la princesse Anne connaissent des situations similaires. Le mercredi 8 janvier, le papa du petit Archie renonçait à ses fonctions de membre senior du clan Windsor-Mountbatten, au côté de son épouse, perdant le titre d'Altesse Royale.

De son côté, Peter Phillips n'a jamais eu droit à son propre titre de noblesse, tout comme sa sœur cadette Zara Tindall. La princesse Anne n'a jamais voulu de titres pour ses deux enfants. S'ils ne sont contraints à aucune obligation royale (ou presque, puisque les Sussex répondront tout de même à un appel du pied de Sa Majesté au mois de mars 2020), les deux hommes sont toutefois prêts à utiliser leurs affiliations à la famille royale pour être financièrement indépendants. Ainsi, on se rappelle encore de la pub pour du lait de Peter Phillips en Chine ou encore la participation copieusement rémunérée à un sommet de la banque JP Morgan du prince Harry et de Meghan Markle, à Miami. Résultat, et tout comme leur

Retrouvez cet article sur GALA

Joachim Son-Forget annonce sa candidature à la présidentielle dans TPMP : qui est-il ?
Le prince William, touchant, évoque la perte de sa mère Lady Diana face à des familles endeuillées
Julie Gayet : pourquoi elle a boycotté les obsèques de Jacques Chirac
Adele très amaigrie : ces photos en tenue de sport qui inquiètent
PHOTOS – 30 façons d’avoir les cheveux roux en 2020 comme les stars