Divisée et exsangue, la Libye fête les six ans de sa révolution

Franck Mathevon, franceinfo
Divisée et exsangue, la Libye fête les six ans de sa révolution

Ils célèbrent mi-février le sixième anniversaire du début de leur révolution. Mais les Libyens n'ont pas vraiment le cœur à la fête. En 2011, l'insurrection de la population avait mis fin à 42 ans de dictature de Mouammar Kadhafi, suscitant une vague d'espoir dans un pays où les libertés ont longtemps été réprimées. Six ans plus tard, la Libye est divisée et traverse une crise profonde.

"Pourtant, en 2012, les premières élections s'étaient plutôt bien déroulées. La situation politique et économique s'était rapidement stabilisée, analyse Virginie Colombier, chercheuse à l'Institut universitaire européen (IUE) de Florence et spécialiste du Moyen-Orient. Mais tout s'est effondré en 2013. Ceux qui ont pris les manettes après 2012 ont été incapables de se mettre d’accord sur des sujets essentiels et importants pour l’avenir de la Libye."

Les Libyens nourissent une grande amertume à l'égard des responsables politiques qui se sont montrés incapables de résoudre leurs différends

Virginie Colombier, chercheuse

à franceinfo

Ces divisions politiques ont eu "des répercussions extrêment graves" sur le plan économique et sécuritaire, estime Virginie Colombier. Car la Libye est aujourd'hui coupée en deux. Installé par l'ONU en 2015, le gouvernement d'union de Fayez el-Sarraj ne tient que l'ouest du pays. À l'est, les troupes du maréchal Khalifa Haftar ont fait main basse à l'automne sur les terminaux pétroliers et contrôlent le poumon économique du pays. Cet officier, franc-tireur, chef de l'armée nationale libyenne et farouche adversaire des islamistes, s'impose désormais comme une figure incontournable, même aux yeux des Occidentaux qui l'ont longtemps méprisé.

Vide politique et implantation des jihadistes

Au quotidien, l'insécurité atteint des sommets... au point de faire regretter à certains Libyens les années Kadhafi. Les milices imposent leur loi à (...) Lire la suite sur Francetv info

Le groupe Etat islamique a perdu Syrte, son fief libyen occupé depuis 18 mois
Syrte libérée : comment Daech avait créé l’embryon d’un Etat
Libye : Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par une frappe aérienne française
ENQUÊTE FRANCEINFO. Affaire libyenne : la Sarkozie sur écoute
VIDEO. Avion libyen détourné sur Malte : les images de la libération des passagers

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages