Diversité: les règles des Oscars changent pour que le meilleur film soit le plus inclusif possible

·2 min de lecture
Le réalisateur Bong Joon-ho et sa productrice Kwak Sin-ae, les grands vainqueurs des Oscars 2020. - Valérie Macon - AFP
Le réalisateur Bong Joon-ho et sa productrice Kwak Sin-ae, les grands vainqueurs des Oscars 2020. - Valérie Macon - AFP

Parasite de Bong Joon-ho, en devenant cette année le premier film en langue étrangère à remporter l'Oscar du meilleur film, a contraint l'Académie des Oscars à faire sa révolution.

Régulièrement critiquée pour le manque de diversité en son sein, ou parmi les artistes récompensés aux Oscars, notamment dans la foulée du mouvement #MeToo ou avec la campagne #OscarsSoWhite, la célèbre institution hollywoodienne a levé un coin du voile cette semaine sur l'initiative Academy Aperture 2025, un nouveau mode de représentation et d'inclusion pour être éligible aux Oscars.

Les premières mesures dévoilées concernent la catégorie de l'Oscar du meilleur film. Seront désormais éligibles à cette catégorie les longs-métrages qui rempliront au moins deux des quatre nouveaux critères de représentation et d'inclusion. Cette mesure sera mise en œuvre à partir de la 94e édition de la cérémonie des Oscars, en 2024.

Quatre critères

Le premier critère porte sur la représentation des minorités à l'écran et les thématiques choisies. L'œuvre devra soit avoir comme acteur principal ou secondaire une personne issue d'une minorité ethnique sous-représentée ; soit avoir un casting composé à 30% de personnes issues de groupes sous-représentés (femmes, minorités ethniques, personnes LGBTQ+, personnes souffrant de handicaps) ; soit avoir au centre de son histoire une personne issue de groupes sous-représentés.

Le deuxième critère porte sur l'équipe créative, qui doit être composée en partie de personnes issues de groupes sous-représentés. Le troisième critère porte sur l'égalité des chances et indique que des personnes issues de groupes sous-représentés doivent avoir accès à des stages rémunérés à toutes les étapes de création du film (préparation, tournage, post-production). Le quatrième critère concerne le marketing du film. Le studio et le distributeur du film doivent avoir des équipes dont les responsables sont issus de groupes sous-représentés.

Les critères pour les catégories du meilleur film d'animation, du meilleur documentaire et du meilleur film international seront dévoilés prochainement.

L'Académie des Oscars a publié en juin dernier la liste des 819 nouveaux membres invités à rejoindre ses rangs cette année. Un groupe composé à 45% de femmes et à 36% de minorités ethniques "sous-représentées dans l'organisation". Parmi les nouveaux arrivants figurent notamment l'actrice Awkwafina (Crazy Rich Asians), Cynthia Erivo (Harriet), Eva Longoria, Adèle Haenel et les cinéastes français Ladj Ly (Les Misérables) et Jérémy Clapin (J'ai perdu mon corps).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles