Drogue, violence, NTM: JoeyStarr se confie sans filtre dans Le Divan

Enfance, carrière ou encore vie privée: le rappeur tombe le masque mardi soir sur France 3 dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel.

Sans filtre. Ce mardi soir, Joeystarr, revient dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur l’ensemble de son parcours: de son enfance difficile, à son succès avec le groupe NTM, en passant par ses années d’errance rythmées par la drogue et la violence.

"J'ai vachement de mal à me faire aider"

JoeyStarr, Didier Morville, de son vrai nom, se prête à l’exercice de l’interview confidence. S’il n’évoque pas son dernier coup d’éclat - avoir frappé un chroniqueur de Touche pas à mon poste! en direct à la télévision – le rappeur déplore cependant son "mode de communication", la violence, notamment avec son ex-femme.

"Je regrette de m’être retrouvé au tribunal avec la mère de mes enfants. Je n’en suis pas fier une seule seconde. Je ne veux plus me trouver dans ces postures-là. J’espère que ça n’arrivera plus jamais. J’ai ce mode de communication malheureusement et j’essaie de palier à ça", assure-t-il ajoutant avoir "vachement de mal à (se) faire aider".

"J’alterne entre plaisir et souffrance"

L’artiste revient également sur son rapport à la drogue, et plus particulièrement à l’acide (LSD), un psychotrope hallucinogène. "C’était le remède pour que ça ne s’arrête pas. On se reposera quand on sera mort", explique-t-il. Aujourd’hui, à bientôt 50 ans, estime que cela est dû "à des grands moments de solitude":

"C’est de ma faute, j’ai une famille j’ai des...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles