"Dites stop" : Nagui pousse un coup de gueule

·1 min de lecture

Une initiative qui gagne peu à peu en popularité. Lancée début juillet par le journaliste Hugo Clément et la navigatrice Marie Tabarly, la pétition pour pousser à l'organisation d'un référendum sur la maltraitance animale ne cesse de recueillir des suffrages, avec plus de 850 000 signatures. Le "référendum pour les animaux" gagne peu à peu le monde des personnalités, qui n'hésite plus à faire la publicité du projet, à l'instar de Nagui, ce 17 novembre. L'animateur de N'oubliez pas les paroles ! a relayé les mots "Dites Stop" sur Instagram.

"Les animaux sont des êtres sensibles. Nous n’acceptons plus les souffrances qui leur sont infligées. Les responsables politiques font trop peu, depuis trop longtemps. Emparons-nous de la question animale", a ainsi écrit l'acolyte de Leïla Kaddour-Boudadi, reprenant les mots de l'initiative. L'objectif de ce rassemblement est de permettre la proposition d'un texte de loi sur la maltraitance animale. Le document prévoit notamment la fin de l'élevage intensif et pose ainsi le principe d'une interdiction des bâtiments fermés sans accès à l'extérieur d'ici à 2040.

D'autres mesures concernent l'interdiction de l'élevage en cage d'ici à 2025, des élevages à fourrure, des spectacles avec les animaux sauvages, de la chasse à courre et de l'expérimentation animale s'il existe une méthode de recherche alternative. Karine Ferri ou encore Alexandra Rosenfeld, la compagne d'Hugo Clément, ont relayé l'appel sur les réseaux sociaux. Objectif : permettre une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron, un "père-la-morale" ? Cette inquiétude qui le préoccupe
Nouveau couac au gouvernement : Olivier Véran dit l'inverse de Bruno Le Maire
Interview de Barack Obama : pourquoi Léa Salamé et Thomas Sotto ont été écartés
Valéry Giscard d’Estaing hospitalisé : des nouvelles de son état de santé
The Crown : Elizabeth II a-t-elle vraiment un enfant préféré ?