Distribution des professions de foi : « Un fiasco annoncé » pour la commission d’enquête du Sénat

·2 min de lecture

Distribution des professions de foi : « Un fiasco annoncé » pour la commission d’enquête du Sénat

Non, les sénateurs ne demandent pas la démission du ministre de l’Intérieur, ni d’aucune autre personne « car ce n’est pas notre rôle », rappelle d’emblée François Noël buffet, auteur du rapport et président LR de la commission des lois. En revanche, pointer les erreurs et proposer d’y remédier fait partie de la mission des sénateurs membre de cette mission d’information créée le 23 juin et dotée des pouvoirs d’une commission d’enquête. Et ils ne s’en sont pas privés.

« Les dysfonctionnements constatés tiennent à la fois à certains choix discutables du ministère de l’Intérieur et à l’incapacité de certains opérateurs privés d’offrir le niveau et la qualité de service auxquels ils s’étaient contractuellement engagés » écrivent-ils dans leur rapport. En traduction moins diplomatique, cela veut dire que la place Beauvau, en charge de l’organisation des élections n’a pas été très regardante sur les critères d’attribution, et qu’Adrexo, société qui a obtenu cette distribution dans 7 régions et une cinquantaine de départements a surévalué sa capacité à assurer cette mission.

Un cahier des charges peu précis

Concernant le choix des opérateurs, François-Noël Buffet déplore que « la rédaction des cahiers des charges et les modalités d’examen des offres n’ont pas permis de s’assurer de la capacité des soumissionnaires à exercer les missions ». Adrexo avait prévenu dès le départ que cette mission serait assurée par des intérimaires. « La Poste n’est pas exempte de tout reproche mais sa distribution a mieux fonctionné » constate le rapporteur. Notamment car il y a eu une vraie formation des personnes en charge de cette distribution, alors que « chez Adrexo, cela s’est résumé à une demi-journée de formation ».

Une distribution pas comme les autres

Le rapport pointe aussi le fait que la société Adrexo n’est pas spécialisée dans la distribution de courrier nominatif. Seulement 3,3 % de son chiffre d’affaires correspond à (...) Lire la suite sur Public Sénat

Tensions à la Cour de Cassation avec Dupond-Moretti : « François Molins a exprimé une position constante qui n’est pas en soi choquante », rapporte François-Noël Buffet

Les internes et les jeunes médecins dénoncent devant le Sénat « une maltraitance institutionnalisée » à l’hôpital

Pas d’accord sur le passe vaccinal : « Le texte sorti du Sénat était un peu au rabais », estime Marlène Schiappa

Passe vaccinal : l’histoire du tweet qui a balayé l’accord entre députés et sénateurs

Anne Hidalgo dévoile son programme centré sur la revalorisation du travail et l’écologie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles