La distribution des journaux partiellement bloquée par une grève

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Les titres de presse régionale, qui ont leurs propres réseaux, ne sont pas affectés. La distribution des journaux nationaux et de certains magazines a été bloquée, mardi 12 mai, dans une grande partie de la France, par les distributeurs de presse, après l'annonce d'un éventuel plan de liquidation des structures locales de Presstalis (ex-NMPP). Les journaux n'ont pas été distribués à Marseille ni à Lyon, mais étaient disponibles à Lille et Paris.

"Grève dans la distribution de la presse en province suite à l'annonce du projet de liquidation de la SAD [Société d’agences et de diffusion, filiale de Presstalis]", a annoncé le Syndicat général du livre CGT sur Twitter, mardi matin. "Pas de PQN [presse quotidienne nationale] ce mardi en dehors de Paris. Les villes ne seront pas desservies en magazines."

Les imprimeries de Gallargues (Gard), Vitrolles (Bouches-du-Rhône), Nancy (Meurthe-et-Moselle) et Saint-Vulbas (Ain) étaient "bloquées" mardi matin, selon la CGT, et le dépositaire Alliance de Valence (Drôme) a été "envahi". "La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi