Pour dissuader Israël, l’Iran a tiré seize missiles balistiques

·1 min de lecture
L'opération militaire « Grand Prophète » durant laquelle l'Iran a lancé des missiles balistiques.

L'armée idéologique de la République islamique d'Iran a tiré des missiles pour effrayer Israël et « répondre aux menaces proférées ».

Plusieurs missiles balistiques ont été tirés, vendredi 24 décembre par l'Iran, à l'issue de cinq jours d'exercices militaires. Ses tirs feraient office d'avertissement à son ennemi Israël, selon des généraux. « Ces exercices ont été conçus pour répondre aux menaces proférées ces derniers jours par le régime sioniste », a attesté à la télévision d'État le général Mohammad Bagheri, chef d'état-major des forces armées, en référence à Israël.

« Seize missiles ont visé et anéanti la cible choisie. Lors de cet exercice, une partie des centaines de missiles iraniens capables de détruire un pays qui oserait attaquer l'Iran a été déployée », a-t-il ajouté. Pour sa part, le général Hossein Salami, chef des gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran, « l'exercice militaire intitulé « Grand Prophète » est un avertissement sérieux aux responsables du régime sioniste. S'ils font la moindre erreur, nous leur couperons la main », a-t-il dit.

À LIRE AUSSI Israël-Maroc : une alliance militaire est née

« Une violation flagrante »

La Grande-Bretagne a condamné l'utilisation par l'Iran de missiles balistiques. « C'est une violation flagrante de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui exige que l'Iran n'entreprenne aucune activité liée aux missiles balistiques qui peuvent être capables de transporter des armes nucléaires, y compris les lancements utilisant la technologie des missiles balistiques », a déclaré un porte-parole du Fo [...] Lire la suite

VIDÉO - Miss Israël porte une robe palestinienne : colère et manifestation à Gaza

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles