Dissolution de l'ONG Memorial en Russie : "la mémoire ne peut pas être tuée ou dissoute"

La Cour suprême russe a ordonné la dissolution de l'ONG Memorial, en pointe dans la défense des droits de l'homme en Russie, pour avoir enfreint la loi sur "les agents de l'étranger", a rapporté l'agence de presse RIA. Selon Natalia Morozova, avocate de l'ONG Memorial, "On ne peut pas liquider Memorial, c'est complètement impossible, car c'est plus qu'une société juridique ou une simple ONG. Ce sont, avant tout, des gens qui gardent la mémoire vivante : la mémoire ne peut pas être tuée ou dissoute".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles