Dissolution de l’Assemblée nationale : Ce sondage secret qui dévoile la (future ?) composition de l’hémicycle

prévisions - Au mois de décembre, Les Républicains avaient commandé en « secret » un sondage pour connaître les prévisions en cas d’élections législatives anticipées. Voici ce qu’il annonçait

A quoi ressemblera la future Assemblée nationale ? Quelques heures après l’annonce surprise d’Emmanuel Macron de dissoudre les rangs de l’hémicycle afin d’organiser des élections législatives anticipées les 30 juin et 7 juillet, la question est sur toutes les lèvres.

Au jeu des pronostics, Les Républicains s’étaient pourtant penchés sur le sujet dès le mois de décembre, en commandant « en secret » un sondage qui n’avait pas vocation à être diffusé. Mais l’information a été révélée au mois de mars par le Nouvel Obs.

Trois fois plus de sièges pour le RN ?

Ces résultats, jamais publiés, donnaient la majorité au Rassemblement national pour la première fois. Selon les projections réalisées par l’Ipsos il y a six mois, le parti de Marine Le Pen était donné grand gagnant avec la possibilité de rafler entre 243 et 305 sièges à l’Assemblée nationale. Soit trois fois plus qu’aujourd’hui (89 députés).

Les élus, issus de la majorité présidentielle, se classeraient en deuxième position mais perdraient près de la moitié de leurs sièges. Ils en obtiendraient entre 117 et 165, contre 246 en 2022.

La Nupes dévisserait également, en conservant entre 55 et 79 sièges, contre 131 acquis, il y a deux ans. Quant aux Républ(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Dissolution de l’Assemblée nationale : Quels sont les précédents sous la Ve République ?
Dissolution de l’Assemblée nationale : « Nous sommes prêts à exercer le pouvoir », affirme Marine Le Pen
Européennes 2024 : Triomphe du RN, dissolution de Macron, Glucksmann prend le lead à gauche… Ce qu’il faut retenir