Dissolution de l’Assemblée nationale : « Nous sommes prêts à exercer le pouvoir », affirme Marine Le Pen

Sous les acclamations, avec Jordan Bardella à ses côtés, Marine Le Pen s’est exprimée depuis le QG du Rassemblement national, quelques minutes après l’allocution d’Emmanuel Macron annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale. « Je ne peux que saluer cette décision qui s’inscrit dans la logique des institutions de la Vème République », s’est-elle exclamée en ouverture de son discours.

Déjà à la tête du premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale, Marine Le Pen affirme que le Rassemblement national est « prêt à exercer le pouvoir » : « Ces élections européennes consacrent notre mouvement comme la grande force d’alternance pour la France ». De nouvelles élections législatives seront convoquées le 30 juin pour le premier tour et le 7 juillet pour le second.

Marine Le Pen s’est également adressée à l’ensemble des pays européens : « Nous voyons poindre l’aurore d’un nouveau jour pour toutes les nations et les peuples d’Europe ». Au niveau européen, les groupes de droite, les socialistes et les centristes conservent à eux trois la majorité. De son côté, le groupe Identité et démocratie – où siège le Rassemblement national – devrait passer de 49 à 60 sièges.