Dissolution de l’Assemblée nationale : Emmanuel Macron peut-il se représenter en 2027 s’il démissionne ?

Fake off - La possibilité d’une démission d’Emmanuel Macron suivie d’une candidature à la présidentielle enfle sur les réseaux depuis que le chef de l’Etat a annoncé des législatives anticipées. De leur côté, les spécialistes sont catégoriques

Coup de théâtre. Ce dimanche, Emmanuel Macron a surpris tout le monde en annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale. Une décision qui fait suite à la défaite saillante de sa liste présidentielle aux élections européennes mais aussi au succès écrasant de celle du Rassemblement national.

Des législatives anticipées qui font revivre sur les réseaux sociaux une hypothèse vieille de 2022 selon laquelle Emmanuel Macron pourrait démissionner avant de se présenter pour un troisième mandat à l’élection présidentielle de 2027.

En novembre 2022 en effet, dans son billet politique sur France Inter, le journaliste Stéphane Robert posait déjà la question : Emmanuel Macron pourrait-il jouer les prolongations ? Reprise par des médias comme l’Opinion ou Le Figaro, cette hypothèse prenait racine dans une situation particulière en Polynésie française. En effet, à cette même époque, son président Édouard Fritch avait émis le souhait de se présenter aux élections territoriales. A la tête du pays durant deux mandats, dont le premier était incomplet, la question de la légalité d’un troisième s’était alors posée.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Dissolution de l’Assemblée nationale : Emmanuel Macron « veut tendre un piège au RN »
Dissolution de l’Assemblée nationale : Quelles réactions à l’annonce d’Emmanuel Macron ?
Dissolution de l’Assemblée nationale : Que deviennent les députés et les chantiers en cours ?