Dissolution de l’Assemblée nationale : les députés ont-ils le droit au chômage ?

Habituellement, lorsqu’une personne se fait licencier, elle doit être convoquée par son employeur pour réaliser un entretien préalable. Les 577 députés français ont, eux, appris leur renvoi à la télévision, en même temps que la France entière, le dimanche 9 juin au soir, lorsque Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale.

Que va-t-il donc se passer maintenant pour les députés démis de leur fonction ? Ont-ils le droit au chômage, comme les salariés licenciés ?

Les députés au chômage touchent des aides

Tout d’abord, il est important de préciser que la situation des députés n’est pas exactement la même que celles des salariés licenciés. Les parlementaires vont être nombreux à se présenter à nouveau aux élections législatives, et donc nombreux à tenter de retrouver leur siège. Certains ne seront pas au chômage longtemps.

L'Assemblée nationale // Source : Assemblée nationale
L'Assemblée nationale // Source : Assemblée nationale

L’Assemblée nationale // Source : Assemblée nationale

En revanche, ceux qui perdront les élections se retrouveront dans une autre situation.

Pour les députés sortants et non réélus, il existe plusieurs options.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : L'Assemblée nationale // Source : Canva