Le dissident tchadien Tom Erdimi a été libéré de sa prison en Égypte

Le dissident Tom Erdimi a été libéré de sa prison en Égypte, selon la présidence tchadienne et sa famille. Premier directeur de cabinet d'Idriss Déby Itno, avant de passer dans l'opposition où il était considéré comme l'éminence grise de la rébellion dirigée par son frère jumeau Timan Erdimi, Tom avait disparu depuis 2020. Il séjournait alors en Égypte. Depuis, toutes les tentatives de sa famille pour le faire libérer avaient été vaines, jusqu’à récemment, lorsque son frère a participé au pré-dialogue de Doha avant de retourner à Ndjamena pour le dialogue national inclusif et souverain.

« Tom Erdimi est sorti de prison, il est libre », nous a annoncé en début d’après-midi, ce mercredi, le secrétaire général adjoint de la présidence tchadienne, Ousmane Abdramane Djougourou, en mission au Caire pour conclure cette affaire.

Une libération qui nous a été confirmée dans la foulée par un proche de l’opposant tchadien, tout à sa joie de le retrouver.

Des membres de sa famille se trouvent au Caire depuis plusieurs jours, ils y attendaient sa libération qui intervient après une grâce présidentielle que lui a accordée le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, il y a deux jours.

Timan et Tom Erdimi, tous deux des proches parents du président défunt Idriss Déby Itno, dont ils ont été les bras droits dans les années 1990, avaient ensuite pris les armes contre lui. Timan Erdimi avait d’ailleurs été à deux doigts de prendre la capitale en 2008, M. Déby ne devant son salut qu’à une intervention de l’armée française.


Lire la suite sur RFI