Le dispositif 100% santé n'est pas assez proposé par les opticiens, selon la répression des fraudes

Grégoire Lecalot
·2 min de lecture

D'après les premiers chiffres d'une enquête menée par la DGCCRF, les opticiens semblent ne pas jouer le jeu du dispositif. Il permet le remboursement intégral de certaines lunettes. La profession se dit injustement montrée du doigt.

Les opticiens proposent-ils assez de lunettes totalement remboursées ? C'est une question qui a été posée, mardi 13 avril, lors d'une réunion autour du ministre de la Santé Olivier Véran. Il s'agissait d'un point sur la réforme 100% santé, l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron et un dispositif généralisé depuis le 1er janvier 2020 qui permet le remboursement intégral si l'on choisit des lunettes ou encore des prothèses auditives qui se trouvent sur une liste bien précise.

D'après les premiers chiffres d'une enquête menée par la répression des fraudes, il semble que les opticiens ne jouent pas le jeu. Les inspecteurs de la répression des fraudes (DGCCRF) sont en effet depuis quelques semaines en train de visiter des magasins de lunettes, comme tous les clients, ils demandent des devis pour en acheter et ils ressortent trop souvent sans avoir entendu parler de la réforme 100% santé.

Moins de 20% de clients ont profité du 100% santé

Dans une présentation diffusée mardi lors de la réunion autour du ministre de la Santé. Les inspecteurs précisent qu'au cours de cette enquête réalisée dans le cadre du 100% santé, ils ont rencontré un problème chez 60% des opticiens visités : Offres mal présentées ou pas présentées du tout. En résumé, chez certains opticiens le client ignore qu'il a la possibilité de bénéficier de verres ou de monture sans débourser un sou. Résultat en 2020, 16% des clients ayant acheté des lunettes ont bénéficié du dispositif, alors que le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi