Disparu depuis un an, le bateau des gendarmes est mis en vente sur Facebook

·1 min de lecture

C’est une réapparition pour le moins surprenante. La brigade nautique de la gendarmerie de Granville (Manche) avait perdu la trace de son canot pneumatique le 25 septembre 2020 après de fortes rafales de vent. Installée au mouillage, "l’annexe avait rompu ses amarres", comme l’avaient expliqué les gendarmes sur les réseaux sociaux. Mais c’était sans compter sur Internet, qui l’a fait ressurgir, un an plus tard, selon les informations de nos confrères Ouest-France.

Un gradé de la brigade de Granville avait l’habitude de régulièrement consulter les sites de ventes en ligne et celle-ci a porté ses fruits. Le 28 août, sur la "market place" de Facebook, l’algorithme lui propose "un article qui correspond à ses recherches". C’est le moins que l’on puisse dire : il s’agit du semi-rigide disparu un an plus tôt ! Le vendeur, situé dans la région de Cancale (Ille-et-Vilaine), en demande 2.500 euros.

>> A lire aussi - Leboncoin, Blablacar, Vinted : oui, vous devez déclarer certains revenus de ces plateformes

L’embarcation retrouvée lors d’une partie de chasse maritime

Le parquet de Coutances, dans la Manche, a décidé d’ouvrir une enquête pour en savoir plus sur le trajet de l’embarcation disparue. La brigade normande s’est rendue en Bretagne, et, assistés de leurs collègues de Cancale, ils sont parvenus à identifier le vendeur et retrouver l’embarcation. Ce dernier a expliqué avoir découvert le bateau, selon Ouest-France, "échoué" alors qu’il faisait une partie de chasse maritime avec un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hausse des salaires : le Medef invite l’État à donner l’exemple
Budget de la Sécu : “les médicaments innovants pourraient mieux être pris en charge”, selon le député Cyrille Isaac-Sibille
Emmanuel Macron brandit le spectre d’un pass sanitaire au-delà de mi-novembre
"On ne récupère pas son enfant comme on va chercher un burger" : le coup de gueule de la maire de Tourcoing
Défense : la Chine soupçonnée par l’Italie d’avoir illégalement acheté un fabricant de drones

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles