Disparition de Tiphaine Véron : "J'ai pu voir que...", pourquoi sa famille continue à se battre

Une disparition inquiétante. Les faits remontent à juillet 2018 lorsque Tiphaine Véron, en vacances dans le nord-est du Japon, disparaît mystérieusement. Cette jeune femme épileptique de 36 ans avait quitté son hôtel pour aller se promener et n'était donc pas partie avec ses papiers et effets personnels. Quatre ans plus tard, ses proches espèrent toujours obtenir des réponses concernant ce qui a pu lui arriver. Ce mardi 17 janvier, BFMTV a expliqué qu'ils n'ont pas perdu l'espoir d'obtenir des réponses. "Tant qu'il y a des portes ouvertes, j'ai bon espoir qu'on puisse retrouver Tiphaine", a indiqué son frère Damien Véron, lors d'une assemblée générale de l'association "Unis pour Tiphaine" qui s'est déroulée le 14 janvier dernier. A cause de la situation sanitaire, Damien Véron n'a pas pu se rendre au Japon dès le départ. Après un mois de séjour, il a pu constater que les choses avaient beaucoup évolué. "J'ai pu voir que les journalistes japonais et les Japonais eux-mêmes commencent à s'interroger", a-t-il déclaré, ajoutant également que l'opinion publique "aimerait que la piste criminelle soit explorée". Cette requête va-t-elle être entendue par les enquêteurs ? Qu'est-il arrivé à Tiphaine Véron en juillet 2018 ? Pour rappel, la jeune femme a été aperçue pour la dernière fois à son hôtel et toutes ses affaires ont été retrouvées dans sa chambre.

Pour les proches de Tiphaine Véron, il est très important de découvrir ce qui lui (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire d'Outreau : 20 ans après, le témoignage déchirant de François-Xavier, qui a envoyé son père en prison sans le vouloir
TÉMOIGNAGE. "Un parrain de la mafia a fait dissoudre mon petit frère dans de l'acide"
TÉMOIGNAGE. "Ma mère a été étranglée à mort devant moi quand j'avais 4 ans"
Affaire d'Outreau : ce terrible souvenir de son père qui, 20 ans après, traumatise encore Jonathan Delay
“Rien n'avait bougé” : un proche qui hébergeait le couple disparu dans les Deux-Sèvres raconte