Disparition de la petite Maddie: 13 ans après, un Allemand suspecté de meurtre

Treize ans après la disparition de la petite Madeleine McCann au Portugal, une enquête pour meurtre vient d'être ouverte contre un Allemand de 43 ans. 

Plus de 13 ans après les faits et des centaines d'interrogatoires et perquisitions, le mystère sur la disparition de la petite Maddie pourrait enfin s'éclaircir. La justice allemande a annoncé enquêter sur un nouveau suspect et lancé un appel à témoins. Il s'agit d'un pédophile multirécidiviste allemand de 43 ans, actuellement incarcéré à Kiel, dans le nord de son pays pour trafic de drogue.

L'affaire remonte au 3 mai 2007. Ce jour-là, la petite Madeleine McCann, qui s'apprêtait à fêter son quatrième anniversaire, disparaissait de sa chambre dans la petite station balnéaire de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, où elle séjournait en vacances avec sa famille.

Après 14 mois d'investigations controversées, marquées notamment par la mise en examen des parents de la fillette, Gerry et Kate McCann, et finalement leur blanchissement, puis le limogeage de l'inspecteur en charge de l'enquête, la police portugaise avait classé l'affaire en 2008, pour finalement rouvrir le dossier cinq ans plus tard. La police britannique avait ouvert sa propre enquête en juillet 2013, mais Scotland Yard avait depuis réduit drastiquement le nombre d'enquêteurs mobilisés sur cette affaire. Les parents se sont toujours dits convaincus que leur fille avait été enlevée et pourrait encore être en vie.

Mais ce jeudi à la mi-journée, le porte-parole du parquet de Brunswick, en Basse-Saxe, leur a laissé peu d'espoir. « Nous estimons que Madeleine McCann est morte », a-t-il déclaré. Le suspect du meurtre a été présenté comme « Christian B. », un « délinquant sexuel ayant déjà été condamné à plusieurs reprises, qui a notamment été condamné pour abus sexuel sur des enfants, entre autre choses. »

La presse allemande révèle ainsi que l'homme, encore mineur à l’époque, avait été condamné en 1994 pour agression, rapporte notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut. Il a ensuite vécu pendant douze ans dans le sud du Portugal, près du lieu de résidence de la famille McCann. Un enquêteur de l’office criminel fédéral a révélé hier soir à la télévision que le portable du suspect avait été géolocalisé le 3 mai 2007 près de l’hôtel où séjournait la famille. Les autorités ont diffusé un numéro de téléphone portugais utilisé pour appeler Christian B. ce même jour ainsi que des photos des deux véhicules dont l’homme disposait. 

L’homme était rentré en Allemagne il y a quelques années avant de retourner au Portugal. Il y a trois ans, il était extradé vers son pays d’origine après une nouvelle condamnation pour pédophilie. En décembre, il a été condamné à sept ans de prison pour le viol en 2005 d’une Américaine au Portugal.