Disparition de la petite Harmony : après son père, sa belle-mère arrêtée

·2 min de lecture

Alors que le père de la petite Harmony a été arrêté cette semaine dans le New Hampshire, la belle-mère de la fillette disparue depuis 2019 a elle aussi été interpellée dans le cadre d’une enquête pour fraude à l’aide sociale liée à l’enfant.

Alors que la récompense promise pour aider à retrouver la petite Harmony atteint désormais les 60 000 dollars, l’enquête avance pas à pas. Les autorités du New Hampshire ont annoncé en début de semaine l’arrestation du père de la fillette de 7 ans, disparue depuis 2019. Mercredi, c’est sa belle-mère qui a été interpellée. Les charges ne sont pas liées directement à la disparition d’Harmony mais à une fraude à l’aide sociale. Le département de police de Manchester a expliqué dans un communiqué qu’entre «décembre 2019 et juin 2021, Kayla Montgomery a obtenu environ 1500 dollars en tickets de nourriture destinés à la famille». Elle est accusée de ne pas avoir retiré Harmony de leur dossier et donc d’avoir récupéré l’argent, en son nom, alors que l’enfant «ne vivait plus chez Adam et Kayla Montgomery», ont expliqué les autorités. Le père âgé de 31 ans a pour sa part été inculpé en début de semaine pour agression, interférence avec la garde d'un enfant et mise en danger de la vie d’un enfant. Alors que la petite fille était sous sa garde légale, elle n’a plus été vue avec lui depuis au moins novembre 2019. Le signalement n’a pourtant été fait qu’à la fin du mois de décembre 2021.

Kayla Montgomery a affirmé aux enquêteurs qu’Harmony avait été vue pour la dernière fois en novembre ou décembre 2019 avec son père, qui lui aurait dit avoir conduit sa fille chez sa mère dans le Massachusetts. «Elle n’a ensuite plus jamais entendu parler d’Harmony après ça». Elle assure avoir elle-même vu son mari pour la dernière fois il y a plusieurs mois. L’homme a été localisé le 31 décembre à Manchester, dormant dans sa voiture, avec sa nouvelle petite amie. Son arrestation a été notamment poussée par ses témoignages incohérents et(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles