Disparition de Mia : le profil de la maman intrigue

Depuis mardi dernier et son enlèvement chez sa grand-mère, la police est sans nouvelles de Mia. Les enquêteurs s'intéressent tout particulièrement à la mère de l'enfant, comme l'explique Angélique Etienne, journaliste de France Télévisions en direct de Nancy (Meurthe-et-Moselle) : "C'est le profil de la mère qui a alerté la gendarmerie. Depuis sa séparation avec le père de Mia, elle se serait rapprochée à travers les réseaux sociaux de milieux complotistes. Objectif : passer sous les radars de la société, affichant même sa volonté de déscolariser sa fille. Autant d'éléments qui ont alerté les services sociaux au point de lui retirer la garde de Mia en janvier dernier." La garde à vue des suspects prolongée C'est au sein du milieu complotiste que Lola Montemaggi, la maman de Mia, aurait recruté les ravisseurs de sa fille. En garde à vue, l'un des suspects qualifiait même les services sociaux de système barbare. "Il se disait même fier de faire ce qu'il avait fait jugeant même que les placements étaient faits de manière abusive", rapporte Nicolas Heitz, procureur de la République d'Épinal (Vosges). Ces réseaux avancent la théorie d'un monde qui serait dominé par des élites pédophiles et satanistes. La garde à vue des suspects a été prolongée. Dimanche 18 avril, ils seront présentés à un juge d'instruction.