Disparition de Magali Blandin: le point sur les recherches pour retrouver la mère de famille

Justine Chevalier
·2 min de lecture
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin.  - BFMTV
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin. - BFMTV

Disparition volontaire, accident, suicide, acte criminel... Toutes les hypothèses sont étudiées depuis la disparition de Magali Blandin, cette mère de quatre enfants qui n'a plus donné signe de vie depuis sept jours. Les autorités estiment toutefois que cette disparition, signalée le 12 février, revêt un caractère très inquiétant, justifiant ainsi des recherches opérationnelles avec des moyens importants.

"La priorité est naturellement pour l’heure à la recherche de cette personne avec tous les moyens nécessaires", commente le procureur de Rennes Philippe Astruc.

Ce jeudi encore, 150 gendarmes, dont un escadron de gendarmerie mobile de la Mayenne, sont mobilisés sur le terrain pour participer aux recherches pour retrouver cette mère de famille. D'autres moyens "exceptionnels", comme l'indique la gendarmerie d'Ille-et-Vilaine sur son compte Twitter, à savoir cinq plongeurs et un hélicoptère, ont été requis pour ces opérations. Les plongeurs sondent notamment les cours d'eau qui traversent la ville et les puits.

Dernière trace de vie

La disparition de Magali Blandin a été signalée vendredi 12 février par une de ses collègues et un membre de sa famille. Le parquet de Rennes a ouvert le jour même une enquête pour disparition inquiétante et confié les investigations à la brigade des recherches de Monfort-sur-Meu. La dernière fois que cette femme de 42 ans a été vue, c'était le mercredi 10 février, sur son lieu de travail, où elle exerce le métier d'éducatrice.

Les premiers éléments de l'enquête établissent que la dernière preuve de vie de Magali Blandin, passionnée de randonnée, remonte à jeudi 11 février, lorsque son téléphone portable a "borné" dans le secteur de Montfort-sur-Meu, à une vingtaine de kilomètres de Rennes. Ce jour-là, elle avait posé un jour de congé. Le lendemain, elle n'est pas venue travailler, ni n'est allée récupérer ses enfants à l'école.

Battue citoyenne et appel à témoins

Les recherches se concentrent donc sur le secteur de Montfort-sur-Meu. Dès le signalement de sa disparition, les gendarmes ont fait paraître un appel à témoins. Mardi, une battue citoyenne rassemblant 300 personnes, gendarmes, personnels de la sécurité civile et citoyens confondus, a été menée. Les bois environnants ont notamment été fouillés, en vain. Les gendarmes poursuivent actuellement leurs recherches dans la zone nord de la ville, le long de la ligne de chemin de fer.

Magali Blandin, 42 ans, réside dans un appartement de Monfort-sur-Meu depuis le mois de septembre. La quadragénaire est séparée de son mari depuis cet été et le couple est actuellement en instance de divorce. Ils alternaient, une semaine sur deux, la garde de leurs quatre enfants. La majorité de leurs échanges se faisaient par emails interposés.

Article original publié sur BFMTV.com