Disparition de Magali Blandin: une information judiciaire ouverte à partir de lundi

Mélanie Vecchio avec Ambre Lepoivre
·2 min de lecture
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin.  - BFMTV
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin. - BFMTV

Cela fait plus de sept jours que Magali Blandin n'a pas donné signe de vie. Face aux nombreuses questions qui restent encore sans réponse, le parquet de Rennes a décidé d'ouvrir, à partir de lundi, une information judiciaire en "recherche des causes de cette disparition" confiée à un juge d'instruction afin de poursuivre les investigations.

Toutefois, les premières recherches menées dans le cadre de l'enquête ouverte le 12 février, deux jours après que Magali Blandin a été vue pour la dernière fois, a déjà permis aux enquêteurs de glaner plusieurs informations sur sa vie privée et conjugale.

Plainte pour violences conjugales au mois de septembre

Née en 1978 et mère de quatre enfants, la quadragénaire est séparée de son compagnon et a quitté le domicile familial, à Montauban-de-Bretagne, depuis "les premiers jours de septembre 2020", indique le procureur de la République de Rennes dans un communiqué daté de ce vendredi.

Son déménagement à Montfort-sur-Meu fait suite à son dépôt plainte pour violences conjugales, le 3 septembre 2020, dans lequel elle "fait état de plusieurs épisodes ponctuels au cours de la vie conjugale".

"Elle déclarait cependant à cette occasion avoir pu elle-même se montrer violente", souligne le procureur de la République, Philippe Astruc.

Procédure de divorce enclenchée

Dans ce contexte de tensions au sein du couple, la quadragénaire a entamé au mois d'octobre "des mesures provisoires concernant les quatre enfants du couple" devant un juge des affaires familiales. Une audience de non-conciliation, durant laquelle les époux exposent leur volonté de divorcer, doit avoir lieu le 8 mars, mais son absence inexpliquée laisse planer le doute sur ce rendez-vous.

D'importants moyens ont été déployés pour tenter de retrouver sa trace: une équipe cynophile a été dépêchée sur place depuis Saint-Malo, relayée par deux autres. Un hélicoptère et cinq plongeurs ont également participé aux recherches. Un escadron de gendarmes mobiles de Mayenne est déployé depuis le début de la semaine pour appuyer les militaires de la gendarmerie départementale. Des battues citoyennes ont été organisées.

"Aucun élément n'associe le mari à cette disparition"

"C’est une disparition très inquiétante", a observé mercredi le procureur de Rennes au cours d'une conférence de presse. "On liste l’ensemble des hypothèses qui peuvent être envisagées. Cela va de la disparition (volontaire), aux hypothèses les plus funestes, l’accident, le suicide", a-t-il détaillé.

Dans le communiqué diffusé ce vendredi, le magistrat ajoute qu'en raison "du contexte de séparation, des vérifications ont été faites auprès du mari de Mme Blandin. Elles n'ont révélé, en l'état, aucun élément l'associant à cette disparition ou laissant à penser à sa présence à Montfort-sur-Meu au moment des faits".

Article original publié sur BFMTV.com