Disparition de Lucas Tronche : Le sac à dos trouvé "quasiment" identique à celui de l'adolescent

·2 min de lecture

Des ossements et d'autres nouveaux indices ont été retrouvés jeudi par des pompiers dans une zone difficile d'accès à Bagnols-sur-Cèze (Gard), non loin du domicile de Lucas Tronche, l'adolescent disparu en 2015.

Après 6 ans, la fin du mystère Lucas Tronche? Le 18 mars 2015, l'adolescent de 15 ans disparaissait après avoir quitté le domicile de ses parents pour se rendre à son cours de natation, à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Jeudi 24 juin, le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel a fait savoir que des ossements, des débris de vêtements et un sac à dos avaient été découverts ce jour-là à moins d'un kilomètre de la maison de l'adolescent et que des examens allaient être réalisés sur ces indices.

«Tous ces éléments font qu'il y a de fortes probabilités que ce soit Lucas, a confirmé Philippe Givry, président de l'association Retrouvons Lucas lors d'une conférence de presse. Ça pourrait bien anéantir le petit espoir de le retrouver vivant quelque part un jour. C'est une épreuve pour la famille de Lucas, ses frères», a-t-il ajouté, évoquant des proches qui restent «forts mais dans la douleur» face à ces nouvelles trouvailles. «Ils ont tenu 6 ans et demi, on ne sait pas comment».

Accident, geste volontaire, altercation...aucune piste écartée

A ses côtés, Jean-Yves Chapelet, le maire de la commune, a lui précisé que les environs avaient déjà été fouillés par les 3 000 bénévoles de l'association, mais qu'ils n'avaient pas «les moyens engagés aujourd’hui par l’Etat pour examiner la falaise». Les nouveaux indices ont été trouvés par des pompiers qui intervenaient jeudi dans le cadre d'opérations ordonnées par la juge d'instruction, «dans un milieu particulièrement escarpé». Selon le procureur Eric Maurel, cette découverte n'exclut aucune hypothèse : «Ça peut aussi bien être une chute accidentelle, qu'un geste volontaire de se jeter dans le vide ou une altercation». L'adolescent, passionné de géologie, venait souvent chercher(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles