Disparition de Lucas Tronche: des ossements retrouvés dans une "zone escarpée", "une falaise" difficile d'accès

·3 min de lecture
Le procureur de la République de Nîmes Éric Maurel ce jeudi. - Midi Libre
Le procureur de la République de Nîmes Éric Maurel ce jeudi. - Midi Libre

Le procureur de la République de Nîmes Éric Maurel a détaillé, ce jeudi, les conditions dans lesquelles ont été découverts des ossements et des débris de vêtements jeudi matin dans la commune de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Il a fait savoir que des examens médico-légaux et si possibles génétiques des ossements allaient être réalisés afin de déterminer s'il s'agit des restes du corps de l'adolescent.

"Le sac à dos qui a été découvert a été abîmé par les intempéries mais il ressemble fortement à celui qu'utilisait Lucas Tronche, tout comme les vêtements retrouvés", a déclaré le procureur de la République face à la presse. "Un certain nombre d'éléments de vraisemblance permettent de penser qu'on a peut-être retrouver la trace de ce malheureux enfant".

Des analyses vont être réalisées

"Je tiens à préciser que la zone dans laquelle ont été retrouvés ces éléments est particulièrement escarpée. C'est une falaise à pic d'environ 50 ou 60 mètres de haut, ce qui explique que ces éléments n'aient pas pu être retrouvés jusque là", a déclaré Éric Maurel face à la presse, notamment nos confrères de Midi-Libre.

D'importantes opérations de recherches ont eu lieu durant ces six dernières années pour essayer de retrouver le jeune homme, et l'une d'elle a débuté la semaine dernière. De nombreuses zones avaient été ratissées mais certaines étaient difficiles d'accès, certains coins où il était difficile d'aller n'avaient jusqu'alors pas été vérifiées.

"C'était impossible d'y aller sans l'intervention des spécialistes de descente en rappel", a encore expliqué le procureur de Nîmes, précisant que les pompiers du Gard avaient été contraints de "déboiser une partie de la zone et créér de toutes pièces un cheminement dans la nature". "Par contre, sur les hauteurs, il y a des sentiers de chasseurs qui permettent d'accèder sur la falaise". Selon nos informations, les ossements ont été trouvés sur un lieu ou Lucas Tronche venait régulièrement avec son père.

Un adolescent disparu en mars 2015

Il a aussi fait savoir que, pour l'instant, au regard des éléments en cours d'exploitation", il n''était "pas possible de dire si d'autres éléments" pourraient ensuite être mis à jour dans le sac-à-dos retrouvé. Mais les enquêteurs cherchent maintenant son téléphone portable pour l'exploiter.

Selon le procureur, "la présence de ces éléments et de ces ossements ne nous permet pas de savoir comment ils sont arrivés là, quelle est la genèse des faits: est-ce que c'est un accident? Une chute accidentelle? Est-ce qu'il s'agit d'un suicide ou d'une altercation et la victime aurait été poussée?".

Le 18 mars 2015, l'adolescent de 16 ans n'avait jamais pris le bus qui devait le conduire à son entraînement de natation. En août 2017, la police avait lancé un nouvel appel à témoins afin de retrouver un témoin clef de l'enquête.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles