Disparition de Lina : ce levier d'action dont disposent les gendarmes pour la retrouver

Ses proches sont sans nouvelles depuis maintenant neuf mois. Lina, 15 ans, a disparu à Plaine, dans le Bas-Rhin, le 23 septembre 2023. L'adolescente n'a jamais rejoint son petit ami Tao qui l'attendait à Strasbourg. Selon plusieurs témoins, la jeune fille aurait pris une voiture plutôt que son train à la gare de Saint-Blaise-la-Roche. À ce stade, les enquêteurs ignorent si elle est montée de son plein gré ou de force dans le véhicule. Les recherches n'ont malheureusement rien donné et la lycéenne demeure toujours introuvable. Les investigations ne sont toutefois pas terminées.

Si l'on en croit les déclarations de Sébastien Aguilar, policier scientifique porte-parole du syndicat indépendant des agents du ministère de l'intérieur (SNIPAT), les gendarmes ont un levier d'action non négligeable dans l'enquête sur la disparition de Lina. Et pour cause, ils analysent désormais en profondeur la téléphonie. "C'est quelque chose de très complexe, bien plus qu'on ne le laisse entendre et donc ça prend du temps", précise l'expert. Un élément clé qui pourrait apporter des réponses sur cette mystérieuse disparition.

Disparition de Lina : une enquête de longue haleine

L'investigation sur la disparition de Lina est donc entrée dans un travail de fond. Les enquêteurs s'attèlent désormais à l'examen minutieux de la téléphonie. Ils doivent identifier les propriétaires des portables ayant borné dans le secteur entre 11h15 et 11h30. Pour cela, ils réalisent (...)

Lire la suite sur Closer

Ménopause : ces cinq symptômes bucco-dentaires insoupçonnés
Comment se passe l'opération des transgenres ?
“Pas de traitement contre…” : Joe Biden atteint de cette grave maladie ? La rumeur prend de l’ampleur
TÉMOIGNAGE. "On a diagnostiqué un Alzheimer infantile à mon adorable bébé grâce à ma mère"
Disparition de Delphine Jubillar : les jours se suivent et se ressemblent pour son mari, et ce n’est pas près de changer