Publicité

Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : une nouvelle battue pour retrouver l’adolescente disparue

Une nouvelle battue est organisée ce mardi matin à Plaine, dans le Bas-Rhin, pour rechercher Lina, 15 ans, disparue alors qu’elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche.

Un avis de recherche a été lancé par la gendarmerie de Schirmeck, dans le Bas-Rhin pour retrouver Lina, 15 ans, disparue depuis le 23 septembre 2023.

DISPARITION - Lina reste introuvable. Alors qu’une centaine de personnes l’ont cherchée hier en vain, une nouvelle battue est organisée ce mardi 26 septembre, trois jours après la disparition de l’adolescente de 15 ans à proximité de Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin). Elle commencera à 10 heures, selon les informations de BFMTV et France Info.

La jeune fille, prénommée Lina, devait se rendre à pied depuis son domicile jusqu’à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à trois kilomètres, afin de rallier Strasbourg et d’y retrouver un ami qui, ne la voyant pas arriver, a donné l’alerte. Ce mardi, les recherches seront centrées autour de la commune de la Plaine, qui se trouve à mi-chemin entre le domicile de Lina et la gare.

Selon les premières vérifications, la jeune fille n’est « pas montée dans le train », a indiqué la procureure de la République de Saverne, Aline Clérot. L’adolescente « n’était pas connue pour avoir fugué jusqu’alors, d’après les premières auditions », a ajouté la magistrate.

Plusieurs ratissages ont été organisés sur les lieux potentiels de la disparition, mobilisant notamment une équipe cynophile, un hélicoptère et des drones ce samedi. Lundi après-midi, une centaine de personnes ont participé à une battue, « encadrés de la gendarmerie et assistés d’un hélicoptère équipé de caméras thermiques », a encore précisé le parquet de Saverne.

« Je veux retrouver ma fille »

La mère de la jeune fille a brièvement pris la parole devant les journalistes lundi après-midi : « Ma fille Lina, 15 ans, a disparu samedi matin. Elle a dû partir de la maison à 11 h 00. Elle s’est rendue à la gare de Saint-Blaise-la-Roche. Vers 11 h 20 elle a envoyé un message à son petit ami, c’est la dernière fois qu’on a eu des contacts avec elle. Elle devait se rendre à Strasbourg en train. Elle n’est jamais arrivée à Strasbourg », a-t-elle notamment expliqué.

« Je veux retrouver ma fille, je veux qu’elle soit près de moi, c’est une torture de ne plus avoir son enfant près de soi, c’est une grande douleur », a ajouté la mère de Lina, très émue. Selon le parquet, l’adolescente n’avait jamais fugué auparavant et la gendarmerie précise qu’elle n’avait « aucun problème de famille ».

L’avis de recherche précise que Lina mesure 1,60 m et a des cheveux mi-longs. Le jour de sa disparition, elle portait une robe grise et une doudoune blanche. Toute personne susceptible d’avoir des informations est invitée à joindre la gendarmerie de Schirmeck au 03 88 97 04 71 ou le 17.

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Disparition d’Emile : le résumé de l'enquête

Disparition d’Émile au Haut-Vernet : à quoi servent ces nouvelles fouilles ?

Suicide de Nicolas à Poissy : son père raconte son calvaire alors qu’il était harcelé à l’école