Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : en larmes, la mère de l’adolescente donne des détails bouleversants

Le cri de détresse d'une maman. Ce samedi, Lina, une adolescente âgée de 15 ans a disparu aux alentours de Sainte-Blaise-La-Roche, une commune du Bas-Rhin, a déclaré le parquet de Saverne. Une enquête pour "disparition inquiétante" a été ouverte et confiée à la section de recherches de Strasbourg, co-saisie avec le groupement de gendarmerie du Bas-Rhin. Ce jour-là, la jeune fille a quitté le domicile familial pour se rendre à pied à la gare de Sainte-Blaise-La-Roche. Elle devait prendre le train pour rejoindre un ami à Strasbourg. Mais Lina n'est jamais arrivée à destination. Selon le procureur de Saverne, Aline Clérot, elle n'est "pas montée dans le train" et "n'était pas connue pour avoir fugué jusqu'alors, d'après les premières auditions".

La mère de Lina, en larmes, lance un appel à l'aide

Ce lundi 25 septembre, la maman de Lina a pris la parole sur BFMTV, avec beaucoup d'émotion. "Attendez juste une seconde, c’est un peu difficile", glisse-t-elle. "Je demanderai juste après de respecter notre vie privée et de ne pas venir chez moi", poursuit-elle. Une battue citoyenne a été organisée dans la journée afin de retrouver la jeune fille. Une deuxième est également prévue pour le lendemain. "On sera de nouveau là", affirme-t-elle au média. La mère de famille lance un appel à l'aide et donne des détails importants sur la disparition de son enfant. "Vers 11h20, elle a envoyé un message à son petit ami. C’est la dernière fois qu’on (...)

Lire la suite sur Closer

"Je ne l’ai jamais fait !" : cette question sur ses relations sexuelles posée à Calogero en pleine interview
Affaire Guillaume Moallic : ces pistes auxquelles ne croient pas du tout ses parents
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : cette volte-face surprise d’un des deux seuls témoins qui rebat les cartes
"C’était irresponsable" : Beatrice Borromeo avoue avoir risqué sa vie alors qu’elle était enceinte de sept mois
"On devait rester trois jours à Bordeaux…" : un touriste victime de botulisme aveugle et paralysé, sa compagne témoigne