Disparition d'un journaliste et d'un expert en Amazonie : des restes humains retrouvés

Le pire est à redouter pour un journaliste britannique indépendant du Guardian et un expert brésilien, portés disparu depuis le 5 juin en Amazonie.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a confirmé la découverte de restes humains flottant sur l'eau lors des recherches menées dans une zone reculée à la frontière avec le Pérou et la Colombie.

Les morceaux de corps devaient être acheminés vers Brasília en vue d'une identification ADN.

Plus tôt, les autorités brésiliennes avaient déjà annoncé la découverte d'effets personnels appartenant aux disparus.

Le journaliste Dom Phillips, âgé de 57 ans, entendait écrire un livre sur la protection de l'environnement en Amazonie. Il était accompagné dans son aventure par Bruno Pereira, un spécialiste des indigènes. Un suspect a été arrêté dans cette affaire.

Plusieurs dizaines de personnes, pour la plupart des parents et des amis des deux disparus, s'étaient rassemblées dimanche sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro, pour demander l’intensification des recherches.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles