Disparition d'Estelle Mouzin : Michel Fourniret mis en examen

L'hypothèse est désormais sérieuse pour la justice. À la suite de son audition devant la juge d'instruction, Michel Fourniret a été mis en examen dans l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin. Le tueur en série a toujours avancé que, le 9 janvier 2003, il avait appelé son fils à 20h08 depuis son domicile en Belgique, alors que la fillette de 9 ans a été enlevée dans la région parisienne à 18h45. Un alibi mis à mal par son ex-épouse Son alibi a été mis à mal par son ex-épouse Monique Olivier, qui a avoué être l'autrice du coup de fil. Estelle Mouzin avait disparu alors qu'elle rentrait de l'école. Depuis, l'enquête n'avait débouché sur aucune piste sérieuse. Dans un courrier de 2007, Michel Fourniret avait demandé a être interrogé sur trois disparitions, dont celle de la fillette. Il purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité pour huit meurtres.