Disparition d'Estelle Mouzin : sa famille s'inquiète du changement de juge d'instruction

·2 min de lecture

Le 9 janvier 2003, Estelle Mouzin disparaissait sur le chemin du retour de l'école à Guermantes, en Seine-et-Marne. Deux décennies plus tard, le mystère demeure. Une marche blanche a lieu cet après-midi pour ne pas oublier. Éric Mouzin, invité d'Europe Midi, exprime ses craintes sur le changement de juge d'instruction dans ce dossier.

Le mystère reste entier. Près de deux décennies après la disparition d'Estelle Mouzin, alors âgée de neuf ans, son corps n'a toujours pas été retrouvé. Alors qu'une marche blanche honore sa mémoire samedi après-midi, son père Éric Mouzin s'inquiète du changement de juge dans cette affaire. Sabine Khéris, la juge d'instruction qui gérait jusque-là le dossier, a quitté ses fonctions. "Elle était arrivée à l'expiration de la durée de son intervention dans le cadre de cette juridiction", explique le père d'Estelle Mouzin au micro d'Europe Midi. "Et au bout de dix ans, elle devait être dans une autre juridiction, donc elle a quitté son poste."

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Dans la gestion de ce dossier depuis une vingtaine d'années, Éric Mouzin voit deux aspects. D'un point de vue policier, il y a eu "des défaillances qui ont fait en sorte que des personnes qui présentaient un potentiel de risque élevé n'ont pas été interrogées correctement", détaille-t-il. "C'est le cas du couple Fourniret/Olivier."

Une série de défaillances

Il y a ensuite eu "une deuxième série de défaillances dans l'organisation de la justice puisqu'une succession de juges sont intervenus". Une situation d'autant plus pénible que selon le père de la victime, ils "n'avaient pas les moyens de mener à bien leur instruction, ce qui fait que l'on a perdu un temps considérable".

>> LIRE AUSSI - Affaire Mouzin : "Ce que j'imagine, c'est la terreur d'Estelle",...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Estelle Mouzin : ce nouvel événement organisé pour les 20 ans de sa disparition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles