Disparition de Delphine Jubillar : La stratégie qu'elle avait mise en place pour voir son amant

Quand Delphine Jubillar disparaît brusquement dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, l'infirmière du Tarn n'est pas seulement en procédure de divorce avec son époux Cédric, le père de ses enfants Louis et Elyah. Elle se prépare à écrire un nouveau chapitre de sa vie sentimentale avec un autre homme, rencontré durant l'été qui précède. Une histoire qu'ils voulaient vivre au grand jour après les fêtes de fin d'année, avant que cette soirée ne fasse tout basculer. C'est donc seulement dans le secret que les deux amoureux ont pu profiter de leur couple. Le Nouveau Détective révèle comment les deux amants ont pu gérer leur liaison en toute discrétion durant la pandémie.

Dans l'édition du 27 avril 2022 du Nouveau Détective, de nombreux détails sont donnés sur la relation extra-conjugale de Delphine Jubillar et de l'homme, professeur de piano, qu'elle a rencontré via l'application Gleeden. On apprend ainsi leur stratagème pour se voir dans des hôtels de la région, à Albi, Bruguières ou encore Gaillac : "Pour ne pas se faire repérer, ils rusent. Jean entre le premier dans l'établissement, puis téléphone à Delphine pour lui indiquer le numéro de la chambre. Elle le rejoint alors, le visage dissimulé par son masque chirurgical."

Si leur histoire cachée pimente le quotidien terne de la trentenaire qui subit son couple avec son mari, elle espérait officialiser sa situation en 2021. La femme de son amant avait découvert leur...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi son amant n'a jamais tenté de la retrouver...
Affaire Maddie McCann : 15 ans après sa disparition, un suspect enfin mis en examen !
Jean-Vincent Placé mis en examen pour agressions et harcèlement sexuels

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles