Disparition de Delphine Jubillar : cette raison étonnante pour laquelle son mari a été surpris d'être incarcéré

W9

Le Parisien a dévoilé ce 29 août des extraits des entretiens psychiatriques que Cédric Jubillar a passés au cours de ses mois de détention, et certains passages ont attiré l'attention. Le mari de Delphine Jubillar, qui a notamment parlé d'une enquête truquée par la police, a aussi été surpris par sa mise en détention. Mais si l'artisan plaquiste a été surpris, ce n'est pas, au premier abord, parce qu'il était innocent. Comme nos confrères du Parisien l'expliquent, "De façon plus ambiguë, Cédric Jubillar reconnaît qu'il ne s'attendait pas à être placé en détention parce que 'c'est arrivé six mois après la disparition de Delphine'". Le temps écoulé entre la disparition de sa femme en décembre 2020 et sa mise en examen en juin 2021 a donc été le plus surprenant pour lui.

Le mari de l'infirmière continue cependant de clamer son innocence et a soutenu, pendant un des entretiens avec un expert psychiatrique, que la police aurait "maquillé les preuves : le sang sur le pyjama, la voiture changée de place, plein de petits trucs comme ça". Pour rappel, si Cédric Jubillar a été mis en examen c'est à cause d'un ensemble d'indices suffisants pour que le procureur de la République de Toulouse le considère comme le principal suspect du meurtre de Delphine Jubillar. C'est donc pour meurtre sur conjoint que Cédric a été mis en examen le 18 juin 2021, et toujours pour cette raison qu'il est détenu à la maison d'arrêt de Seysses, bien qu'il soit toujours (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il pose pour une photo anodine, qui sera celle de ses derniers instants
Des habitants à bout ! Un petit village pittoresque plonge dans le chaos une fois la nuit tombée
Aveugle elle retrouve la vue et découvre le visage de celui qu'elle aime pour la première fois
Recluse dans son appartement, elle vivait depuis un an avec un cadavre dans le salon
Florence Cassez : qu'est devenu son ex-compagnon Israel Vallarta ?