Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi son oncle et sa tante sont persuadés qu'elle est morte...

·1 min de lecture

Pour la première fois, les proches de Delphine et Cédric Jubillar se sont confiés face caméra dans le documentaire diffusé sur RMC Story, réalisé avec la collaboration du journaliste Ronan Folgoas, auteur du livre Le Mystère Jubillar et qui suit l'affaire depuis le début pour Le Parisien-Aujourd'hui en France. Un film qui permet de donner un nouvel éclairage à une enquête complexe, sans corps, ni scène de crime et qui a démarré dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, quand l'infirmière du Tarn a subitement disparu. Ainsi, l'oncle et la tante de la jeune femme se sont livrés, donnant leur vérité.

Didier et Elisabeth sont très proches de leur nièce Delphine Jubillar. Dans le documentaire de RMC Story, ils regardent avec tendresse des photos d'enfance de la jeune femme, orpheline. "Elle était adorable. C'était une petite fille peut être un peu espiègle, mignonne, gentille. On avait un lien fort ensemble. C'était réciproque", explique son oncle. Sa femme ajoute : "C'était comme une fille pour nous."

Des mots d'autant plus bouleversants que le couple vit l'absence de leur proche, maman de deux enfants, comme une torture au quotidien, n'ayant aucune réponse, aucune certitude et plus d'espoir. "On est malheureux. C'est terrible à vivre", confie Didier, parlant d'elle au passé. "Comment en parler autrement ? Elle va passer la porte ? C'est impensable. Pourtant, c'est ce qu'on souhaiterait." Ils ne croient plus...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi la première expertise sur son téléphone n'a rien donné
Affaire Jubillar : L'étrange demande de Cédric à la tante de Delphine le jour de la disparition
Mort de Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il n'a pas pu annoncer son cancer à ses enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles